St-Etienne Biz Actualité Agenda Cinéma Horoscope La Ville Petites Annonces Professionnels Discussions Photos

Histoire de St-Etienne

St-Etienne - Loire Forez





St-Etienne en bref - Histoire de St-Etienne - Economie et Sport - Téléphones utiles

Histoire de Saint-Etienne
Saint-Étienne fut longtemps une ville secondaire, moins influente sur le plan administratif et politique que Montbrison, qui fut préfecture avant elle, et même que Feurs, chef-lieu de la Loire de 1790 à 1795. Ce n'est qu'en 1855 que Saint-Étienne, en raison de son rapide développement industriel et démographique, devint chef-lieu du département.

Ce fut en revanche dès le XVe siècle un centre important de production métallurgique (armes blanches puis armes à feu dès les guerres d'Italie de François Ier). Se développa aussi la fabrication de rubans (passementerie) dès le XVIe siècle.

Au moment de la Révolution industrielle s'y développèrent les métiers de métallurgie lourde dues à la présence de mines de charbons.

On y fabriquait aussi des armes : Manufacture d'Armes de Saint-Étienne (MAS) pour le matériel militaire, Manufrance et de multiples artisans pour les fusils civils. Malgré la fermeture de Manufrance il reste encore quelques artisans.

Le premier chemin de fer français y fut construit en 1823. Il reliait Saint-Étienne à Andrézieux et servait à évacuer le charbon des mines vers les bords de la Loire. Un deuxième fut construit en 1832 entre Saint-Étienne et Lyon : Il transportait fret et voyageurs.

Thimonnier y conçu la première machine à coudre en 1830.

La ville fut touchée par le bombardement du 26 mai 1944. Environ 1000 morts et disparus en quelques minutes par une escadrille de bombardiers américains venus détruire les nombreuses usines utilisées par les nazis.

Depuis les années 1970, les industries stéphanoises ont connu de nombreuses difficultés et la ville a connu un important repli économique et démographique. D'une population de 225 825 habitants en 1968, dans ses limites actuelles, elle est passée à 201 569 en 1990 et 183 522 en 1999.

La légende rapporte qu'au temps des Romains, la bourgade portait le nom de Furanum, du nom du Furan, la rivière qui la traverse. Ce nom se serait changé en Furania, nom qu'elle aurait porté jusqu'au Moyen Âge.

Les premières traces écrites (en 1258) de la ville mentionnent Sancti Stephani de Furano (Saint-Étienne de Furan).

La ville étant connue pour ses fabriques d'armes, elle fut momentanément renommée Armeville ou Commune d'Armes pendant la Révolution française.

Personnages célèbres
Marcellin Allard (1550-1618), écrivain
Claude Fauriel (1772-1844), historien et linguiste
Jules Janin (1804-1874), écrivain et critique théatral
Charles Durivaux, dit Charles Exbrayat (1906-1989), écrivain
Gilbert Simondon (1924-1989), philosophe
Marius Bailly, écrivain
Albert Camus, écrivain, fit des séjours réguliers pour ses insufflations, alors qu'il écrivait La peste
Muriel Robin, comédienne et humoriste
Bruno Gaccio, humoriste
Pierre Cardin, couturier, fût apprenti à St-Etienne
Pierre de Barrigue de Montvallon, dit Piem, dessinateur
Robert Mazoyer, réalisateur de téléfilms
Jules Massenet (1842-1912), compositeur
Mickaël Furnon, chanteur du groupe Mickey 3D
Bernard Ouillon, dit Bernard Lavilliers, chanteur
Pierre-Frédéric Dorian (1814-1873), industriel, député et ministre des Travaux publics (1870-1871)
François Claudius Koenigstein, dit Ravachol (Saint-Chamond, 1859-1892), anarchiste
Antoine Durafour (1876-1932), Ministre du travail (1925-1926)
Michel Durafour, Ministre du travail (1974-1976), puis budget (1977) et de la fonction publique (1989-1991)
Lucien Neuwirth, connu pour sa loi sur la contraception
Charles Fiterman, électricien, ministre d'État et des Transports (1981-1983)
Etienne Mimard (1862-1944), fondateur de Manufrance
Geoffroy Guichard (1867-1940), fondateur du Groupe Casino
Benoît Fourneyron (1802-1867), ingénieur, inventeur de la première turbine hydraulique
Jules Garnier (1839-1904), ingénieur, découvreur du nickel en Nouvelle-Calédonie
Émile Jaboulay (1879-1961), chimiste spécialisé dans les alliages

Source : Wikipédia

St-Etienne en bref - Histoire de St-Etienne - Economie et Sport - Téléphones utiles
Saint-Etienne Guide web des stéphanois © 2004-2006